L’artérite temporale (Maladie de Horton)

L’artérite temporale, aussi connue sous le nom de Maladie de Horton, est une inflammation des vaisseaux sanguins qui participent à l’oxygénation de l’ensemble du corps. Les artères temporales sont la partie la plus généralement touchée et elles sont alors obstruées. Cette inflammation peut atteindre l’artère oculaire au risque de provoquer cécité, anévrisme ou encore AVC.

Elle se manifeste chez les plus de 50 ans et plus particulièrement chez les femmes du nord de l’Europe. Les principaux signes de cette maladie sont :

  • Des céphalées, surtout au niveau des tempes
  • Des douleurs à la palpation au niveau des tempes
  • D’autres douleurs au niveau de la mâchoire, de la langue, du cuir chevelu (lorsqu’on se coiffe ou qu’on se gratte)
  • Des troubles visuels comme une diminution brutale de l’acuité visuelle, une vision double ou floue
  • De la fatigue, de la fièvre, un amaigrissement ou encore manque d’appétit
  • Des douleurs au niveau des racines des membres (aussi connue comme la maladie pseudopolyarthrite rhizomélique).
  • Des douleurs musculaires

Cette maladie inflammatoire reste néanmoins difficile à diagnostiquer. Le médecin doit alors procéder à une observation scrupuleuse du patient et des symptômes, à des analyses sanguines ou à une biopsie temporale.

Le traitement de l’artérite temporale, d’une durée de 2 à 3 ans, se fait par une prise de cortisone plus ou moins importante dans un premier temps, accompagnée d’un autre traitement servant à empêcher l’agrégation des plaquettes.

Découvrez qui sont les personnes les plus touchées par l'artérite temporale avec votre opticien à Vizille

Apprenez-en plus sur les traitements de l'artérite temporale grâce à votre opticien à Vizille

Il faut noter cependant quelques effets indésirables à cette prise importante de cortisone, surtout pour les personnes âgées, comme des risques d’augmentation de la tension artérielle, d’ostéoporose, de glaucome ou encore de cataracte.

Source : mesnouvelleslunettes.fr